Histoire de famille

Façonnée par le travail et la volonté, l’histoire de la famille Fenestraz a prouvé que l’on peut, littéralement, soulever des montagnes… Raymonde et André Fenestraz ont écrit une success story à la française, aujourd’hui perpétuée par leur fils Raoul et sa famille.

CETTE HISTOIRE, C’EST D’ABORD CELLE DE RAYMONDE

photo-historique-meribel-mottaretUne jeune paysanne qui pressent l’essor des sports d’hiver dans la vallée de la Tarentaise.

Son  intuition la pousse à quitter la Savoie, pour aller en Grande-Bretagne et apprendre l’anglais en travaillant comme fille au pair puis femme de chambre.

Elle finit par gérer un petit hôtel de famille avant de rentrer au bercail.

Là, elle développe son talent de négociatrice dans une petite agence immobilière de Courchevel, qu’elle finit par racheter en 1966. Puis elle rencontre son mari : André, un marchand de café ambulant reconverti dans le bâtiment.

Associant leurs talents, les époux Fenestraz font figure de pionniers en construisant des chalets de luxe et des résidences, parmi lesquels les Chalets du Hameau de Bellecôte, le Chalet de Pierres ou la Résidence du Jardin Alpin.

Ces réalisations donnent à la station de Courchevel 1850 l’allure et la fameuse réputation qu’on lui connaît encore aujourd’hui.

À LA FIN DES ANNÉES 70

Ils construisent l’hôtel et la résidence AlpenRuitor. La façade élancée devient le symbole du village de Méribel Mottaret, autre village très prisé des skieurs. Le développement des affaires familiales se poursuit avec l’Hôtel de la Loze, également très bien situé face à la Croisette et aux pistes de Courchevel 1850. Rénové dans le pur style savoyard, l’établissement abrite également deux des somptueux Appartements d’Exception.

alpen-ruitor-2Lorsque les Jeux Olympiques d’hiver 1992 sont attribués à Albertville, Raymonde et André ne laissent pas passer l’occasion de réaliser leur rêve. À Courchevel, ils transforment l’hôtel désuet des Airelles pour le transformer en un magnifique palace, souvent décrit comme le « palais de Sissi ». Considéré comme un des plus beaux hôtels du monde, l’endroit porte l’âme de ses propriétaires, qui le conservent jusqu’en 2007.

Pendant ce temps, Raoul – le fils unique de Raymonde et André Fenestraz – décide lui aussi de réaliser son rêve. Avec sa femme Stéphanie et leurs trois enfants, ils traversent l’Atlantique pour poser leurs valises en Argentine. Trente ans après les premières constructions savoyardes, Stéphanie et Raoul deviennent à leur tour des pionniers ! Installés près de Cordoba, ils bâtissent une somptueuse demeure, à l’architecture inspirée par les fermes du début du XXe siècle. Ouvert en 2005 et membre de la chaîne Relais & Châteaux, l’Estancia El Colibri propose à ses clients de découvrir la vie rurale argentine, l’élevage de chevaux et la pratique du polo.
À quelques kilomètres de là, Don André – en hommage au père de Raoul, disparu en 2011 – est une propriété de 400 hectares dédiée à l’élevage de bovins Aberdeen Angus pour produire une des meilleures viandes du monde.

LE RÊVE ARGENTIN DES FENESTRAZ

Il s’exprime aussi du côté de Salta, dans le nord de l’Argentine : rachetée en 2007 à l’acteur oscarisé Robert Duval, House of Jasmines est un des établissements les plus romantiques de la chaîne Relais & Châteaux.

Dernière création de Maison Fenestraz, Casa Angatú est une magnifique villa située à Trancoso, village de pêcheurs dans la province de Salvador de Bahia au Brésil.

EN 2016

Cinquante ans après l’acquisition de la première agence immobilière par Raymonde Fenestraz, l’ensemble des établissements est regroupé sous la bannière Maison Fenestraz.

Que ce soit dans les Alpes ou en Amérique du Sud, ces demeures aux styles authentiques se rejoignent dans leur raffinement et leur luxe discret. La devise familiale dit que « la meilleure chose qu’un homme puisse faire pour un autre, c’est de partager son rêve ». Goûter à l’hospitalité de Maison Fenestraz, c’est partager ce rêve.